Investissements › REER

Investissements

TD RSPs can help you meet your retirement goals

Les comptes REER TD peuvent vous aider à réaliser vos objectifs de retraite

Comment faire une demande

Rendez-vous à n'importe quelle succursale de TD Canada Trust.

Trouvez une succursale

Appelez-nous au numéro suivant :
1-866-222-3456

Calculateur d'épargne-retraite

En suivant quelques étapes simples, découvrez rapidement où en est votre épargne et ce que vous devez encore épargner.

Commencez à épargner

Qu'est-ce qu'un REER?

Un régime enregistré d'épargne retraite (REER) est un plan d'épargne enregistré auprès du gouvernement du Canada. Les cotisations à votre REER réduisent votre revenu imposable, ce qui vous permet de payer moins d'impôts et de constituer un fond de retraite plus important pour l'avenir.

Avantages principaux des REER

1. Déductions fiscales

Les cotisations réduisent votre revenu imposable, ce qui vous permet de réduire les impôts que vous payez pour que vous gardiez plus d'argent dans vos poches.

2. Report de l'impôt

Grâce à votre REER, vos placements augmentent, et vous bénéficiez d'un report d'impôt.

3. Fractionnement du revenu

Le fractionnement du revenu est possible au moyen d'un REER de conjoint, qui permet au conjoint dont le revenu est le plus élevé de cotiser à un REER au nom de son conjoint. Vous pouvez ainsi égaliser le revenu de retraite et réduire vos impôts sur le revenu aujourd'hui et au moment de votre retraite.

4. Événements

Les REER ne servent pas que pour la retraite. Les programmes du gouvernement du Canada vous permettent d'accéder aux fonds de votre REER pour vous aider à acheter votre première maison ou à poursuivre vos études.

Les Services d'épargne automatisés facilitent la tâche!

Que vous offre la TD?

À la TD, vous pouvez choisir parmi toute une gamme de REER
à personnaliser en fonction de vos objectifs de retraite et d'épargne.

REER TD Canada Trust

Le CEIQ est le placement de départ parfait pour votre REER si vous avez moins de 500 $ à verser ou que vous ne voulez pas immobiliser vos fonds.

 

Avantages

  • Fonds non immobilisés
  • Versement d'intérêt quotidien
  • Pas de montant minimal de cotisation

En savoir plus

Demande en ligne

Les CPG s'avèrent une excellente option pour tous ceux qui sont prudents dans leurs placements, car le capital est entièrement protégé.

 

Avantages

  • Intérêt non taxé
  • Possibilité de choisir entre les CPG à taux fixe et les CPG Croissance boursière1
  • Rendement régulier ET constant

En savoir plus

Demande en ligne

1 En ce qui concerne les GIC Croissance boursière, votre rendement dépend de l'évolution, le cas échéant, de l'indice ou des indices sous-jacents du marché boursier au cours de la durée du GIC. Les CPG Plus Sécurité font l'objet d'un rendement minimal garanti.


Ce compte de placement offre des fonds communs de placement de grande qualité pour tous les types d'investisseurs.

 

Avantages

  • Actifs gérés par un professionnel en votre nom
  • Offre d'une vaste gamme d’options de placement
  • Aide personnelle possible d'un représentant en fonds communs de placement de Services d'investissement TD inc.

En savoir plus

Demande en ligne


Prenez le contrôle sur la mise en place et la gestion de votre propre portefeuille de placements.

 

Avantages

  • Liberté de créer et de personnaliser votre propre portefeuille
  • Capacité à diversifier vos placements
  • Placements exonérés d'impôt

En savoir plus

Ouvrir un compte


Ces comptes de placement contiennent des fonds de retraite immobilisé pour les anciens membres du régime retraite. Ces régimes sont similaires aux REER et vous offrent les mêmes avantages en matière de report d'impôt.

 

Avantages

  • Les intérêts ne sont pas imposés avant de retirer les fonds
  • Les fonds sont uniquement accessibles avant d'atteindre l'âge de la retraite et sous certaines conditions
  • Lorsque vous atteignez l'âge de la retraite (55 ans dans la plupart des cas), vous pouvez transférer les fonds dans une ou plusieurs Options de revenu de retraite admissibles.

REER vs CELI

Que l'épargne vise une retraite confortable, l'accès à la propriété ou la poursuite des études, les REER sont une bonne option. Le tableau ci-dessous compare le REER et le CELI.

La différence entre le REER et le CELI

REER CELI
Objectif principal Épargne-retraite, achat d'une maison ou études. Épargne dans n'importe quel but
Plafond annuel de cotisation 18 % du revenu gagné l'année précédente (maximum applicable), moins le facteur d'équivalence

5 000 $2 PLUS les retraits des années précédentes

Cotisations Déductibles d'impôt Ne sont pas déductibles d'impôt
Droits de cotisation inutilisés Report Report
Croissance Imposition différée Exempte d'impôt
Retraits

Les retraits sont imposés comme un revenu au taux marginal.

Les retraits sont considérés comme un revenu et modulent les prestations fédérales fondées sur le revenu, comme la Sécurité de la vieillesse.

Les retraits sont libres d'impôt.

Les retraits ne réduisent pas les prestations fédérales fondées sur le revenu, comme la Sécurité de la vieillesse.

Montants retirés Les droits de cotisation correspondant aux retraits sont perdus. Les retraits s'ajoutent aux droits de cotisation des années subséquentes.
Échéance du régime Fin de l'année du 71e anniversaire Il n'y a pas d'âge limite pour cotiser.
Régime de conjoint Vous pouvez cotiser directement à un REER de conjoint. s.o.
Placements admissibles Vous pouvez détenir des comptes d'épargne, des CPG, des fonds communs de placement, des actions, des obligations Vous pouvez détenir des comptes d'épargne, des CPG, des fonds communs de placement, des actions, des obligations
Âge minimum s.o.

18 ans3

2 Plafond de cotisation 2011. Ce plafond est indexé à l'inflation.
3 Le titulaire d'un CELI TD doit avoir l'âge de majorité dans sa province de résidence.

Utiliser le REER pour acheter une maison

Tous ceux qui envisagent l'achat d'une première maison devraient s'informer des avantages du Régime d'accession à la propriété (RAP).
Le RAP permet à l'acheteur d'une première maison de retirer jusqu'à 25 000 $ de son REER pour acquérir une propriété. L'acheteur a 15 ans pour rembourser chaque année au moins 1/15 du montant retiré. Si le montant total de 25 000 $ est retiré, le remboursement annuel minimum est de 1 667 $. Si le contribuable ne rembourse pas le montant prévu pour une année, le solde est ajouté à son revenu.
Vous voulez en savoir plus? Consultez les publications de l'Agence du revenu du Canada.

Au Québec, la loi interdit de traiter les demandes en ligne ou par téléphone des résidents de la province. Passez faire une demande à l'une de nos succursales.

Utiliser le REER pour payer les études

Le régime d'encouragement à l'éducation permanente (REEP) permet de puiser dans votre REER pour financer une formation ou des études admissibles pour vous-même ou votre conjoint, que vous soyez mariés ou viviez en union de fait. Vous n'avez pas à inclure à votre revenu le montant retiré, par ailleurs non imposable.

Le programme autorise à retirer au plus 10 000 $ chaque année pour régler les frais d'études admissibles. La limite totale des retraits est de
20 000 $ sur une période d'au plus quatre ans.

Vous avez jusqu'à 10 ans pour rembourser la totalité des retraits de votre REER. Tout montant qui n'est pas remboursé à l'échéance est ajouté à votre revenu de l'année correspondante.

Vous voulez en savoir plus? Consultez la publication de l'Agence du revenu du Canada.

Ouvrez un compte REER dès aujourd'hui

  • Passez à l'une des succursales TD Canada Trust
  • Ou composez le 1-800-895-4463 pour discuter de vos options

Vous avez des questions?

Nous avons répondu aux questions les plus fréquentes au sujet des REER.

Comprendre les REER

Un régime d'épargne-retraite (REER) est un compte de placement enregistré conçu principalement pour vous faire épargner en vue de la retraite. Instrument d'épargne-retraite régi par le gouvernement du Canada, le REER comporte certains avantages fiscaux. La cotisation annuelle à votre REER réduit l'impôt sur votre revenu de l'année, et l'argent épargné fructifie pendant des années à l'abri de l'impôt. Vous ne payez de l'impôt que sur les fonds retirés. Les REER sont offerts par les banques à charte, les sociétés de fiducie et d'autres institutions financières.
Les cotisations à un REER ne peuvent être effectuées que par des personnes ayant un « revenu gagné » imposable au Canada, ce qui comprend les salaires, les revenus des travailleurs autonomes, les allocations d'entretien, les pensions alimentaires et les revenus de location nets (mais exclut les revenus de retraite et de placement). Certains autres types de revenu sont admissibles. Consultez un conseiller fiscal ou l'Agence du revenu du Canada (ARC).
L'ARC informe les contribuables dans l'« Avis de cotisation » de leur plafond de cotisation à un REER pour l'année d'imposition suivante.


Comme les retraités canadiens vivent plus longtemps et sont plus actifs, le REER devient un élément important de la stratégie de retraite afin de maintenir le train de vie. De plus, la cotisation admissible aux REER diminue le revenu annuel bruit imposable. Aussi, plus vous cotisez, moins vous payez d'impôt sur le revenu durant l'année de cotisation.


Un REER de conjoint permet à l'un des membres du couple, généralement le détenteur du revenu le plus élevé, de cotiser à un REER au nom de son conjoint. Par exemple, si vous touchez beaucoup plus que votre conjoint, votre revenu imposable est plus élevé et détermine une tranche d'imposition supérieure. Songez à répartir le revenu imposable le plus uniformément possible entre vous et votre conjoint, que vous soyez mariés ou viviez en union de fait. Cette stratégie s'appelle le « fractionnement du revenu ».

Vous pouvez verser la totalité ou une partie de votre cotisation REER admissible dans un REER au nom de votre conjoint, que vous soyez mariés ou viviez en union de fait. Lorsque vous puiserez tous deux dans vos REER à la retraite, le revenu imposable du couple pourrait être inférieur à ce qu'il aurait été en regroupant les économies dans un seul REER.
À titre de cotisant à un REER de conjoint, vous bénéficiez de la déduction fiscale, tout en épargnant pour la retraite de votre conjoint. Les retraits d'un REER de conjoint s'ajoutent au revenu imposable de votre conjoint dans la mesure où vous n'y avez pas cotisé dans l'année courante ou les deux années précédentes. Un REER de conjoint est surtout avantageux lorsque le revenu de retraite du bénéficiaire est modeste par rapport à celui du cotisant.


Même si un REER est un placement plus efficace à long terme, vous pouvez retirer une partie ou la totalité des fonds*. Les retraits sont assujettis à l'impôt et aux modalités de placement du régime. Les retraits d'un REER font l'objet de retenues fiscales, sauf s'il s'agit d'un transfert entre REER ou vers une option de revenu de retraite, comme un fonds de revenu de retraite (FRR).
*Certaines restrictions s'appliquent aux retraits visant les REER immobilisés.

Toutefois, deux scénarios autorisent les retraits de votre REER sans imposer votre revenu : l'achat d'une maison admissible ou un retour aux études.
Le régime d'accession à la propriété (RAP) permet de retirer jusqu'à 25 000 $ de votre REER pour acheter une maison admissible. Vous avez 15 ans pour rembourser chaque année au moins 1/15 du montant retiré.

Si vous faites un retour aux études, le Régime d'encouragement à l'éducation permanente permet de retirer jusqu'à 20 000 $ de votre REER pour financer une formation ou des études admissibles pour vous-même ou votre conjoint, que vous soyez mariés ou viviez en union de fait. Vous avez 10 ans pour rembourser les montants retirés.


La loi oblige à convertir votre REER en revenu de retraite avant la fin de l'année civile de votre 71e anniversaire. En général, les Canadiens optent pour un fonds de revenu de retraite (FRR). Les placements dans un FRR fructifient en report d'impôt et complètent le revenu de retraite.


Les fonds de votre REER sont versés à votre bénéficiaire. Si vous n'en avez désigné aucun, le montant va à votre succession. Dans certains cas, notamment lorsque le bénéficiaire est le conjoint survivant avec qui vous étiez marié ou viviez en union de fait, le REER peut lui être transféré en report d'impôt. Communiquez avec le bureau de district d'impôt ou un conseiller juridique ou fiscal pour obtenir plus de précisions.


Cotisations aux REER

Ouvrez votre compte REER le plus tôt possible. Cotisez autant que vous le pouvez et avec régularité. Les cotisations périodiques, même modestes, finissent par constituer une belle somme. L'Agence du revenu du Canada (ARC) vous indique combien vous pouvez cotiser aux REER chaque année. Pour connaître la limite de l'année en cours, y compris tout report des cotisations inutilisées les années précédentes, il suffit de consulter votre avis de cotisation de l'ARC.

Voyons pourquoi il est avantageux de commencer tôt à épargner. Si vous placez 500 $ par année dès maintenant durant 40 ans, vous accumulerez deux fois plus d'argent qu'une personne qui attend 20 ans pour placer
1 000 $ par année durant 20 ans. Le placement total est le même, mais voyez la différence dans le résultat.
Le solde du REER après 40 ans à cotiser 500 par année s'élève à
77 381 $.

Le solde du REER après 20 ans à cotiser 1 000 $ par année s'élève à
36 786 $.

Cet exemple suppose un taux de rendement constant de 6 % afin d'illustrer les avantages de l'épargne en report d'impôt et du rendement composé. Comme le rendement réel des placements dans un REER fluctue, les montants indiqués ne reflètent pas nécessairement l'épargne que vous accumuleriez dans un REER.


Les cotisations à la semaine, aux deux semaines ou au mois facilitent la gestion du budget consacré aux REER. Les cotisations périodiques évitent non seulement de devoir verser un gros montant à la dernière minute, mais, comme le montre l'exemple à la question 11 ci-dessous, elles génèrent aussi un meilleur revenu en report d'impôt que si vous attendiez l'année suivante.
De façon périodique, vous pouvez cotiser à un REER Fonds Mutuels TD dans le cadre du Plan d'achat préautorisé(PAP), ou souscrire des CPG TD Canada Trust dans le cadre du Service de virement préautorisé(SVP).
Notre Calculateur d'épargne retraite vous aidera à déterminer vos besoins à la retraite et l'épargne nécessaire pour atteindre vos objectifs.


Vous avez jusqu'au 1er mars (ou le 29 février dans une année bissextile) pour verser une cotisation à votre REER et la déduire de votre revenu de l'année précédente ou courante. Après cette date, les cotisations aux REER sont déductibles seulement du revenu imposable de l'année courante (ou de toute année subséquente). (Remarque : Si le 1er mars ou le 29 février tombe une fin de semaine, la date limite est reportée au lundi suivant.)


L'avis de cotisation reçu de l'Agence du revenu du Canada (ARC) après avoir produit votre déclaration de revenus de l'an dernier indique votre cotisation maximale pour l'année en cours. Si l'avis ne vous est pas parvenu ou que vous devez vérifier le montant, téléphonez à l'ARC. Pour le service en français, faites le 1-800-959-7383. Pour l'anglais, faites le
1-800-959-8281.

Si vous êtes/étiez travailleur autonome ou salarié sans être membre d'un régime de pension agréé (RPA) ou d'un régime de participation différée aux bénéfices (RPDB) financé par l'employeur.
Pour l'année d'imposition 2012, le plafond de cotisation aux REER de l'année en cours correspond à 18 % du « revenu gagné » de l'année précédente jusqu'à concurrence de 22 970 $, plus tout report des cotisations inutilisées les années précédentes.

Si vous êtes/étiez membre d'un RPA ou d'un RPDB financé par l'employeur.
Pour l'année d'imposition 2012, le plafond de cotisation aux REER de l'année en cours correspond à 18 % du revenu gagné de l'année précédente jusqu'à concurrence de 22 970 $, moins le facteur d'équivalence indiqué par l'employeur (case 52 du feuillet T4 de l'année précédente), plus le facteur d'équivalence rectifié indiqué par l'employeur sur le formulaire T10, et tout report des cotisations inutilisées les années précédentes. Ces renseignements sont fournis à titre indicatif seulement. Communiquez avec l'ARC pour obtenir tous les détails et les calculs.


Il vaut mieux cotiser au début de l'année d'imposition. Si vous cotisez le plus tôt possible avant la date limite, votre épargne profitera davantage de l'intérêt composé. La différence est loin d'être négligeable!

Trois personnes cotisent 18 000 $ par année à 6 % d'intérêt composé annuellement:
La personne A cotise en janvier, au début de l'année d'imposition.
La personne B cotise en décembre, à la fin de l'année d'imposition.
La personne C cotise 1 500 $ par mois.

Après 35 ans, leurs REER valent :

Personne Valeur du REER
Personne A
Janvier, début de l'année d'imposition
2 126,176 $
Personne B
Décembre, fin de l'année d'imposition
2 005,826 $
Personne C
Par mois, 12 mois/année
2 070,435 $

Dans 35 ans, A aura 120 350 $ de plus dans son REER que B!
Dans 35 ans, C aura 64 609 $ de plus dans son REER que B!
Cet exemple suppose un taux de rendement constant de 6 % afin d'illustrer les avantages de l'épargne en report d'impôt et du rendement composé. Comme le rendement réel des placements dans un REER fluctue, les montants indiqués ne reflètent pas nécessairement l'épargne que vous accumuleriez dans un REER.
Notre Calculateur d'épargne retraite vous aidera à déterminer vos besoins à la retraite et l'épargne nécessaire pour atteindre vos objectifs.


Si vous ne versez pas la cotisation maximale permise dans voter REER durant une année, vous pouvez reportez indéfiniment les droits inutilisés. Tout montant reporté figure dans l'avis de cotisation envoyé par l'Agence du revenu du Canada.


La cotisation à votre REER pourrait bien être votre placement annuel le plus important. Même si vous n'avez pas les fonds nécessaires, il peut être avantageux d'obtenir un prêt ou une ligne de crédit pour verser votre cotisation. Mais n'oubliez pas que les demandes de crédit doivent respecter certains critères d'emprunt et que l'achat à crédit de titres comporte plus de risques que le paiement au comptant. Si vous empruntez pour acheter des titres, votre obligation de rembourser le prêt et les intérêts demeure la même, même si la valeur des titres achetés diminue.
Voyez ce qui se passera si vous négligez de cotiser 1 000 $ à 31 ans. Ce montant n'est pas énorme, mais si l'on suppose un rendement annuel de 6 % sans rattrapage ultérieur de la cotisation, la diminution de la valeur nette de votre REER pourrait atteindre 9 285,72 $ à votre 71e anniversaire.

Voici une autre façon de voir l'équation.

Les avantages du crédit pour cotiser aux REER
Prêt de 1 000 $ pour cotiser à votre REER 1 000,00 $
Rendement de 6 % du placement REER
Sur un an : 60,00 $
Sur 10 ans : 791,00 $
Sur 40 ans : 9 285,72 $
Remboursement du prêt sur 12 mois – Paiement total 1 022,00 $
Intérêt payé sur les 12 mois 22,00 $

Cet exemple suppose un rendement annuel composé de 6 % sur le REER et un taux d'intérêt de 4 % composé mensuellement sur le prêt, remboursé en 12 versements mensuels égaux d'environ 85 $. Les taux indiqués servent uniquement d'exemple et ne reflètent pas le barème en vigueur.
Il est aussi conseillé d'investir votre remboursement d'impôt dans votre REER afin de bénéficier du report d'impôt sur le revenu jusqu'au retrait. Ou vous pouvez l'utiliser pour rembourser plus rapidement sans frais supplémentaires votre prêt REER ou votre ligne de crédit.


La réponse à cette question dépend de nombreux facteurs. Si la retraite approche, l'avantage d'un REER est minime, si ce n'est qu'il réduit l'impôt sur le revenu. Dans ce cas, il est préférable de rembourser votre dette. Sinon, il vaut mieux privilégier le REER en raison des avantages du rendement composé avec le temps. Une bonne solution à ce dilemme consiste à cotiser au REER et à utiliser le remboursement d'impôt pour réduire le solde hypothécaire. Renseignez-vous auprès d'une succursale de TD Canada Trust, où l'on vous aidera à analyser votre situation.


RSP investments

La TD propose un large éventail d'options REER :

Choisissez un régime dont les placements répondent à vos objectifs financiers en matière de risque ou de protection du capital, et à vos besoins de revenu, de croissance et de liquidité. Puisqu'il en va de votre capital retraite, prenez le temps de comparer les différents types de REER et le soutien offerts par TD Canada Trust et TD Waterhouse.


  • Fonds communs de placement;
  • Actions ordinaires et privilégiées de sociétés canadiennes cotées à l'une des bourses du Canada ou de nombre d'autres pays;
  • Titres à revenu fixe : obligations, débentures, obligations à coupons détachés et billets :
    • émis par une société dont les actions sont cotées en bourse au Canada
    • émis par une administration canadienne (fédérale, provinciale ou municipale)
    • garantis par le gouvernement du Canada
  • Nombre d'actions et de titres à revenu fixes étrangers;
  • Bons du Trésor canadiens et provinciaux, obligations d'épargne du Canada et des provinces;
  • Dépôts à terme, CPG et liquidités en dollars canadiens;
  • Options d'achat de titres admissibles;
  • Créances hypothécaires.

Certains autres placements sont aussi admissibles aux REER. Pour plus de détails, consultez votre conseiller fiscal ou le bureau de district d'impôt de l'Agence du revenu du Canada.


Other

Si, d'après votre relevé de l'ARC, vous avez versé des cotisations qui dépassent votre plafond, vous bénéficiez d'un filet de sécurité. Les cotisations excédentaires peuvent demeurer dans le régime sans pénalité, à condition de ne pas dépasser 2 000 $. (Si ce montant est franchi, vous devrez payer une pénalité de 1 % par mois sur l'excédent.) Vous n'obtiendrez pas de déduction fiscale sur les cotisations excédentaires dans l'année où elles sont effectuées, mais vous pourrez les inclure à votre plafond de cotisation des années subséquentes.


Bien qu'un REER permette de reporter l'impôt pendant une longue période, vous pouvez retirer sur demande une partie ou la totalité des fonds (sous réserve des modalités des placements dans le régime). Évidemment, tout montant retiré est considéré comme un revenu imposable dans l'année du retrait. Mais ce qui compte c'est que vous avez accès à votre argent en cas de besoin. Les retraits d'un REER font l'objet de retenues fiscales, sauf s'il s'agit d'un transfert direct entre REER ou vers une option de revenu de retraite, comme
un fonds de revenu de retraite (FRR).

Retrait du REER Retenue fiscale pour les résidents de toutes les provinces, sauf le Québec Retenue fiscale pour les résidents du Québec
5 000 $ ou moins 10% 21%
De 5 001 $ à 15 000 $ 20% 26%
Plus de
15 000 $
30% 31%

Remarque : Votre déclaration de revenus pourrait accroître la ponction fiscale, selon votre taux d'imposition marginal.


Vous pouvez accumuler l'épargne-retraite dans votre REER jusqu'au 31 décembre de votre 71e anniversaire, date à laquelle vous devrez convertir le montant en une forme approuvée de revenu de retraite, comme un fonds de revenu de retraite (FRR), ou le retirer en espèces. Le retrait en espèces est imposable la même année. Pour éviter cette situation, vous devrez établir un FRR et y déposer les fonds de votre REER avant le 31 décembre de votre 71e anniversaire. Consultez un conseiller financier à l'avance; votre option de revenu de retraite devrait se fonder sur vos besoins personnels.

Glossaire des REER

Report
Si vous ne versez pas la cotisation maximale permise dans votre REER durant une année, vous pouvez reportez indéfiniment les droits inutilisés. Tout montant reporté devrait figurer dans l'avis de cotisation envoyé par l'ARC.

Cotisations
Somme versée dans le REER par le titulaire du régime.

Date limite de cotisation
Vous avez jusqu'au 1er mars(ou le 29 février dans une année bissextile) pour verser une cotisation à votre REER et la déduire de votre revenu de l'année précédente ou courante. Après cette date, les cotisations aux REER sont déductibles seulement du revenu imposable de l'année courante (ou de toute année subséquente). (Remarque : Si le 1er mars ou le 29 février tombe une fin de semaine, la date limite est reportée au lundi suivant.)

Grâce à cette feuille de calcul en ligne, vous pouvez voir immédiatement chaque dollar qui rentre dans vos poches et chaque dollar qui en sort. Vous êtes donc en mesure de repérer les « fuites » de trésorerie et les dépenses inutiles, mais aussi de déterminer le montant que vous pouvez consacrer à vos placements.
Déterminez vos fonds disponibles maintenant

Votre valeur nette correspond à la différence entre ce que vous possédez (votre actif) et ce que vous devez (votre passif). Vous obtenez ainsi un aperçu de votre situation financière à un moment précis. Le calcul régulier de votre valeur nette vous permet de vérifier que vous progressez vers vos objectifs.
Calculez votre valeur nette maintenant